taping2.jpg

Le K-taping, vous connaissez ?

Depuis 1980

L'idée de pouvoir influer, à l'aide des récepteurs de la peau, sur les propriocepteurs, les muscles, les ligaments, et donc les fonctions du corps, est bien antérieur au K-taping. 

C'est à partir des années 80 que des expériences ont été menées dans le but d'activer des stimuli proprioceptifs à l'aide de système de bandes rigides. L'inconvénient, est que la rigidité de ces bandes réduisait la mobilité musculaire.


C'est ainsi qu'après de nombreuses recherche le K-taping de son nom grecque kinésis (pour le K) qui veut dire mouvement est élaboré. Le système élastique de ces nouvelles bandes fait ses preuves au niveau de la musculature.

Ce n'est qu'aux alentours des années 2000, que le K-tape est utilisé non seulement au niveau musculaire mais aussi au niveau ligamentaire, tendineux, et lymphatique. 

Le point fort de cet outil de travail, est qu'il permet à la séance d'ostéopathie de continuer ses bienfaits aussi longtemps que le patient porte les tapes (=bandes).

Certifiée thérapeute Equik-taping depuis avril 2019, je suis en mesure de prendre en charge vos animaux et de répondre à toute question concernant cette discipline.